ENCYCLOPEDIS
ENCYCLOPEDIS Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes    S’enregistrerS’enregistrer    ProfilProfil    Se connecter pour vérifier ses messages privés messages privés    ConnexionConnexion 
Atlas Du Coeur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Univers du Loisirs et du Temps Libre Index du Forum :: Sciences :: Sciences Humaines,Sociales,Exactes et Naturelles :: Santé
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Indianna Jones
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2009
Messages: 51

MessagePosté le: Mar 10 Mar - 00:51 (2009)    Sujet du message: Atlas Du Coeur Répondre en citant

Système cardiovasculaire :

Constitué du cœur et des vaisseaux (artères, veines), le système cardiovasculaire a pour fonction de distribuer aux organes, via le sang, l'oxygène et les autres matières indispensables à leur vie, et d'éliminer leurs déchets.


Circuit du sang:

Le système cardiovasculaire comporte un circuit de distribution du sang riche en oxygène, partant du cœur vers les organes (les artères, en rouge), et un circuit de retour du sang chargé de gaz carbonique des organes au cœur (les veines, en bleu). Le sang veineux est éjecté du cœur vers les poumons où il se décharge du gaz carbonique et se recharge en oxygène. Puis il revient au cœur pour entamer un nouveau circuit.


Le cœur est un muscle :

Simple muscle creux de la grosseur d'un poing, pesant entre 250 et 300 grammes, le cœur est une pompe capable de propulser, au repos, 4 à 5 litres de sang par minute, soit 7200 litres par jour ! Les artères coronaires, disposées en couronne autour de lui, assurent la distribution du sang à ses différentes parties.

Le cœur est divisé en quatre cavités. Les oreillettes, droite et gauche, reçoivent le sang des veines, tandis que les ventricules, droit et gauche, envoient le sang dans les artères. Un jeu de clapets, appelés valves, entre oreillettes et ventricules et entre ventricules et artères, assure l'écoulement en sens unique du sang.



L'activité électrique du cœur :

Les voies normales de conduction
:


Fréquence et débit :

Le cœur est animé de contractions qui se produisent à une fréquence variable, décomptées en battements par minute. La fréquence cardiaque moyenne est de 70 à 75 battements par minute (bpm), chaque contraction permettant l'éjection d'un volume de 60 cm3.
Si la fréquence augmente (accélération des impulsions de contraction), le cœur va augmenter son débit sanguin, c'est à dire le volume total de sang éjecté dans l'aorte et régénéré dans les poumons en une minute. Le cœur peut débiter jusqu'à cinq fois plus de sang qu'au repos - par exemple au cours d'un effort sportif.

Conduction et contraction :


Les contractions du cœur sont déclenchées par une succession de stimulations de nature électrique dont les impulsions passent de cellules en cellules : celles-ci, les cardiomyocytes, sont non seulement contractiles mais également excellentes conductrices d'électricité cardiaque et constitue de ce fait ce qu'on appelle un tissu de conduction.
Les stimulations qui font se contracter les cardiomyocytes constituent un courant de contraction dont la distribution est assurée par un réseau de nerfs se ramifiant dans toute l'épaisseur du myocarde.

Transcription graphique de l'activité électrique du cœur par l'électrocardiogramme
Le courant de contraction prend d'abord naissance en un point de l'oreillette droite : on l'appelle nœud sinusal ou "pace maker" ("qui donne le rythme") : c'est un système nerveux autonome, propre au cœur.
De là, le courant se répand dans toutes les oreillettes (qui se contractent donc les premières) et atteint un relais : le nœud auriculo-ventriculaire, ainsi appelé parce qu'il est situé à la jonction des oreillettes et des ventricules.
Ce courant, qui fait contracter les ventricules (pendant qu'au-dessus les oreillettes se relâchent pour se remplir), est distribué dans toute l'épaisseur de ceux-ci par un réseau principal, le faisceau de His, et un réseau richement ramifié : les fibres de Purkinje (ces deux noms sont ceux des chercheurs qui les ont décrits). Ces dernières se répartissent en branches droite et gauche, une pour chaque ventricule.
Si le système nerveux de stimulation du cœur est autonome par rapport au reste de l'organisme, il peut être influencé par des stimulations nerveuses lui parvenant de son système nerveux périphérique par l'intermédiaire de l'adrénaline, "l'hormone du stress" et des émotions, qui augmente sa fréquence et sa force de contraction.
A l'inverse, certaines médications peuvent exercer une influence modératrice sur le "travail" du cœur
.



Le cycle cardiaque :


Le cycle cardiaque est fait d'une succession de contractions (systoles) et de relaxations (diastoles), provoquées par un courant électrique partant d'un point précis du sommet de l'oreillette droite appelé nœud sinusal. L'électrocardiogramme est l'enregistrement sur papier millimétré de cette activité électrique.



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 10 Mar - 00:51 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Univers du Loisirs et du Temps Libre Index du Forum :: Sciences :: Sciences Humaines,Sociales,Exactes et Naturelles :: Santé Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com - Glass Template Created by DoubleJ(Jan Jaap)